Dans le cadre d’Ecophyto 2018, au sein de la région Poitou-Charentes, la surveillance biologique du territoire est élargie au suivi des effets non intentionnels (ENI) des pratiques phytosanitaires sur l’environnement. La Coopérative Agricole de Mansle Aunac fait partie du réseau de suivi en Poitou-Charentes en suivant un nombre limité d’espèces, indicatrices de biodiversité en milieu agricole, en bordure ou selon le cas, au sein de parcelles cultivées.

Notre coopérative et ses producteurs préservent la biodiversité locale en allouant 3 % des parcelles de blé LU’Harmony à une zone fleurie attractive et nourricière pour les insectes pollinisateurs sur une jachère ou en inter-culture avant une culture de printemps.

Les adhérents sont incités à participer au programme de gestion du territoire pour le râle des genêts ou de l’outarde canepetière dans le cadre de la production du blé de nos campagnes®. Afin de préserver la faune sauvage au cours de la récolte, les producteurs détourent les parcelles puis récoltent  ensuite à partir du centre…

En tant qu’Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE), le site de Mansle est soumis à autorisation d’exploiter, la coopérative applique des règles strictes au niveau sécurité et environnement.

Sécurité des employés et environnement de travail :

Notre système d’organisation met tout en œuvre pour assurer la sécurité de ses employés. Des contrôles sont réalisés annuellement pour vérifier notre conformité par rapport aux réglementations en vigueur.

Pour limiter le risque d’explosion par cumul de poussière, une procédure concernant la propreté des silos est appliquée.

Le Document Unique (étude des risques de sécurité) est mis à jour annuellement. Cet outil permet de corriger les dysfonctionnements et d’adapter, si possible, les postes de travail.

Notre conseiller à la sécurité rédige annuellement un rapport sur les risques et les dispositions prises dans le cas de chargement et déchargement de matières dangereuses.

Impact sur l’Environnement :

L’eau :

La Coopérative Agricole de Mansle Aunac n’utilise pas ou peu d’eau. L’eau consommée provient du réseau d’eau potable de la commune. La consommation se répartit entre les sanitaires et les divers nettoyages d’entretien (camions…). Son suivi est réalisé annuellement par rapport aux factures et aux relevés de compteurs.

Il n’y a pas de rejets d’eaux industrielles. Le risque de pollution accidentelle est pris en compte. Les produits liquides entreposés sur le site sont stockés dans des cuves avec double parois ou rétention ou bien dans des bâtiments en rétention. Cela concerne les engrais liquides, les hydrocarbures et les produits phytosanitaires.

L’air :

Les poussières sont recueillies au cours de la manutention des grains par des équipements spécifiques (aspiration centralisée, filtres et chambre à poussière…). L’impact de ces rejets dans l’air a fait l’objet d’une étude : ils n’entraînent aucune nuisance pour l’environnement.

Lors du séchage, il y a seulement émission de vapeur d’eau. L’utilisation de gaz naturel comme source d’énergie n’entraîne pas de rejets toxiques.

Le bruit :

Cette nuisance est prise en compte lors de la conception des installations : caisson antibruit sur les ventilateurs, variateurs de vitesse sur les transporteurs à chaines, insonorisation des têtes d’élévateurs. Des mesures de bruits ont été réalisées pour montrer des seuils d’émergence conformes.

Les déchets :

Des procédures pour l’élimination de la majorité de nos déchets par Calitom ou Adivalor sont appliquées. Le registre des déchets permet de vérifier la conformité du traitement des plus dangereux.

Les incidents :

Des procédures spécifiques d'intervention sont mises en place pour réduire l'impact environnemental de certains accidents (ex : déversement de produits dangereux).

La coopérative a rejoint le collectif 3D : Destination Développement Durable®. Ainsi, elle s’engage sur la voie de la responsabilité sociétale en cohérence avec les enjeux et principes décrits dans la norme ISO 26000.

Les axes stratégiques ont été déterminés :

Développement des compétences et reconnaissance du travail

Dans un esprit d’équipe, la coopérative développe les compétences des adhérents et des salariés en reconnaissant la valeur des personnes et de leur travail.

Anticipation des évolutions réglementaires

La coopérative garantit sa conformité réglementaire et celle de ses adhérents afin de répondre aux exigences de nouveaux débouchés plus exigeants.

Promotion de pratiques responsables en interne et auprès des parties prenantes

La coopérative intègre les notions de durabilité et de respect de l’environnement dans ses relations avec toutes les parties prenantes de l’activité.

Écoute des parties prenantes et prise en compte de leurs attentes

La coopérative répond aux attentes de ses parties prenantes, et en particulier à la demande des acheteurs et de la politique locale en se donnant les moyens de vérifier la faisabilité de la mise en place des produits/projets à tous les échelons (en particulier coopérative et agriculteurs).

Profitabilité et responsabilité des productions

La coopérative s’oriente vers des productions rémunératrices et responsables.

Avec des sols très superficiels, la Coop de Mansle a toujours été confrontée au problème de l’eau. La rareté de la ressource et les exigences de la société, toujours plus importantes, voient les prélèvements baisser tous les ans.

La qualité de l’eau est aussi une préoccupation majeure au niveau de la teneur en nitrate et des résidus de pesticides.

La coopérative a ainsi signé une convention de partenariat avec le programme régional Re-Sources qui agit pour réduire tous types de polluants présents dans les eaux superficielles ou souterraines captées.

La coopérative agit sur plusieurs leviers :

  • Sur les nitrates : raisonnements des apports d’azote (PPF), fractionnement des apports d’azote, OAD pour les derniers apports, mise en avant du N-sensor afin d’apporter la juste dose à l’intérieur d’une même parcelle, développement des cultures piège à nitrate, culture de la lentille, développement de variétés de blés moins exigeantes en azote.
  • Sur les pesticides : gamme de pesticides moins nocifs pour l’environnement, variétés et cultures moins gourmandes en pesticides…
  • Promotion des bonnes pratiques agricoles et incitation à l’acquisition de volucompteurs…

La protection de l’eau passe par la préservation d’une zone non traitée réglementaire. Elle exige de bonnes pratiques de préparation de la bouillie et de pulvérisation, une gestion appropriée des effluents, le respect des autorisations…

SOCIETE COOPERATIVE AGRICOLE DE MANSLE-AUNAC

9 avenue des combattants d’Afrique du nord BP 60003
16230 MANSLE